Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
8 janvier 2014 3 08 /01 /janvier /2014 16:43

centre-Cosem-Boudreau.JPG

Le Centre COSEM, qui se trouvait dans un immeuble assez insalubre à côté de la gare Saint Lazare, a déménagé rue Boudreau, face à une sortie du RER A station Auber. De prime abord, cela parait pratique, économique, puisque la consultation chez le dentiste est entièrement prise en charge grace au tiers payant si vous avez une mutuelle ou la CMU C. Les nouveaux locaux sont splendides, tout est neuf, propre, design ...

Tout ? Non, le personnel d'accueil, au téléphone, ou en direct, semble avoir oublié de suivre une formation à l'accueil, voire ne parait même pas en mesure de faire preuve de la correction la plus élémentaire ( en tous cas à l’étage dédié aux soins dentaires ) .

J'y suis allée une première fois en décembre, et j'avais déjà assisté à une scène hallucinante au cours de laquelle une dame avait été vraiment traitée avec mépris, voire avec méchanceté. Bien qu'il y eut peu d'usagers ce jour là, le temps d'attente pour régler la consultation avoisinait la demie heure car les employées papotaient entre elles comme si il n'y avait personne dans la queue... A la sortie, dans l’ascenceur,  la dame devant moi, (celle qui avait été particulièrement malmenée) s'était ouverte à moi de son mécontentement, ajoutant que, de surcroit, elle était venue pour un détartrage qui n'avait duré que 5 minutes ( 6 fois moins longtemps que la queue pour régler les détails administratifs. )

Aujourd'hui, j'avais rendez-vous à 14h pour un panoramique, suivi à 14h30 du rendez-vous avec le dentiste. Au téléphone, on avait bien insisté sur le fait qu'il fallait venir très en avance. J'avais également reçu un SMS me rappelant le RV. J’arrivai donc comme la première fois, avec une demie heure d'avance, comme on me l'avait conseillé. Il n'y avait personne dans la salle d'attente. Je pris donc mon ticket (comme à la sécu) et m'apprêtait à attendre en bouquinant, quand l'employée me demanda, l'air déjà excédé, de venir à son comptoir. J’obtempérai. Et là, j'eus à subir le même traitement que celui qu'avait subi la dame la fois précédente : remarques méprisantes, air condescendant, et, en un instant je me suis senti ravalée au rang de "sous-merde" si vous voulez bien me passer l'expression...

D'un coup, la colère m'est montée au nez et j'ai repris ma carte sécu et mutuelle et suis partie, refusant de m'engager dans des soins au long cours dans un centre où l'accueil est aussi détestable.

Je gage que l’employée de l’accueil aura prétendu que je ne m’étais pas présentée, ou encore que j’étais folle à lier.

Je crains, hélas qu’il y ait d’autres personnes qui n’ont pas les moyens de retourner chez un dentiste privé et qui devront, en serrant les dents, supporter ces mauvais traitements.

En revanche, si vous vous destinez à un métier d’accueil et de contact public prenez rendez-vous en soins dentaires chez Cosem rue Boudreau et observez bien : ce que vous verrez sera formateur, c’est exactement ce qu’il ne faut pas faire !

 

Partager cet article
Repost0

commentaires

L
J'ai moi même fait mes soins dentaires à celui de St Augustin, et je dirai la même chose à fuir...
Répondre
B
au visiblement pas très bien éduqué "albert" : la qualité de l'accueil, cela ne se lie pas, heureusement, au prix de la consultation.
Répondre
A
Symptomatique de notre société. On exige un accueil 4 étoiles mais il faut que ça soit gratuit.<br /> <br /> Tous ceux qui sont plus cher le sont peut être pour de bonnes raisons et non parce qu ils sont des voleurs...
Répondre

Présentation

  • : Le blog de joyeusement-votre
  • : un blog sur les petits riens qui rendent heureux, les recettes de bien-être, les méthodes et démarches, les livres, musiques, tout ce qui contribue à nous apporter joie, sérénité et pourquoi pas...bonheur ?
  • Contact

Recherche

Liens