Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
13 novembre 2013 3 13 /11 /novembre /2013 17:33

journeegentillesse-copie-1.JPGLa journée de la gentillesse ne date pas d’hier. Elle a 50 ans.

Née au Japon en 1963, elle a été introduite en France par le Journal Psychologies magazine il y a cinq ans, et  on en parle de plus en plus, dans le journaux, au travail, dans les médias…

Encore faudrait-il ne pas se contenter d’en parler, mais c’est une autre histoire.

Ou de s’en gausser sur les réseaux sociaux.

 

La vraie gentillesse ne se trouve pas sous les bottes d’un cheval. Il ne s’agit pas de la confondre avec la mièvrerie ou avec la faiblesse.Car si le gentil accumule un bon karma et renforce ses défenses immunitaires en faisant le bien autour de lui, il est souvent aussi un être fragile, peu armé face aux méchancetés qu’on rencontre parfois sur le lieu de travail, voire au sein de nos familles.

 

La pratique  tibétaine nommée Tonglen peut permettre au « gentil » de continuer à pratiquer sa gentillesse tout en allégeant le karma de celui qui l’est moins :

Il s’agit en effet de visualiser par exemple la noirceur de la personne qui vous a blessé( sa souffrance, sa maladie, tout le négatif ), d’imaginer cette fumée pénétrer par votre narine jusqu’à votre cœur votre cœur où, d’un coup, dans une sorte d’explosion, elle se transmute en une lumière blanche et pure qui ressort par l’autre narine et que vous pouvez ré -adresser au fauteur de trouble, en la faisant pénétrer en imagination dans son corps, éventuellement par le sommet du crane, le purifiant  ainsi.

Cet exercice  ne demande qu’un peu de calme, et le désir d’améliorer les choses. La personne qui pratique Tonglen en sort apaisée, et il peut arriver que l’autre personne, sans savoir pourquoi, améliore son comportement.

Mais là encore, point de mièvrerie, il arrive que la gentillesse et la compassion ne soient t pas la préoccupation première de certaines personnes, par exemple si vous avez affaire à un PN ( pervers narcissique). Dans ce cas, inutile d’aller au casse pipe, si Tonglen ne marche pas sur l’autre, prenez vos distances et protégez vous…

La fuite, dans certains cas peut être la seule victoire.

 

Mais c’est une autre histoire. Encore que.

 

Se protéger c’est aussi de la gentillesse.

 

Envers soi même !

Partager cet article
Repost0

commentaires

Présentation

  • : Le blog de joyeusement-votre
  • : un blog sur les petits riens qui rendent heureux, les recettes de bien-être, les méthodes et démarches, les livres, musiques, tout ce qui contribue à nous apporter joie, sérénité et pourquoi pas...bonheur ?
  • Contact

Recherche

Liens